Menus déroulants

jeudi 25 août 2016

Harry Potter and the cursed child de J.K. Rowling, Jack Thorne & John Tiffany

Une très chouette lecture ! C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans l'univers d'Harry Potter. J'ai apprécié cette pièce de théâtre ainsi que la lecture en V.O., malgré qu'Harry soit assez insupportable. L'intrigue est parfois un peu tirée par les cheveux, mais elle offre un bon divertissement et de sympathiques retours à Poudlard. Bref, à lire !
Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.
Je sais que je ne les ai pas chroniqués, mais j'ai lu chaque tome de la saga Harry Potter depuis bien longtemps (avant l'ouverture de ce blog, d'où l'absence d'articles à leur sujet). Et vu que j'ai apprécié cet univers, il est évident que j'avais envie de m'y replonger à travers cette pièce de théâtre. La seule question que je me suis posée c'est "Est-ce que j'attends la version française ou est-ce que j'en profite pour me refaire une petite lecture V.O. ?". Et puisque j'avais vraiment hate de découvrir ce HS, je me suis jetée sur la version anglaise ! Ce qui, en plus, m'a permis de ne pas devoir attendre !

Alors, pour commencer je dois avouer que je n'ai pas trop compris pourquoi cette pièce est basée sur le dernier fils d'Harry. Il a quand-même déjà deux enfants, James et Lily, avec lesquels il ne semble pas avoir de problème. Et puis, comme par hasard, c'est Albus Severus qui n'est pas celui qu'on attend qu'il soit. Il n'est pas comme son papa, il n'est pas comme ses frère et soeur. Et en plus, il va se lier d'amitier avec le fils de Draco. Forcément que ça ne peut que créer des disputes.

Je dois dire qu'au début, j'ai eu du mal avec Albus. Il se plaint un peu trop facilement. Oh le pauvre, c'est le fils d'Harry Potter, il ne lui arrive pas à la cheville, ni à celle de son frère James d'ailleurs. En plus, il porte les noms de deux grands hommes... Bref, difficile à porter tout ça pour un gamin de son âge.

Oui, au début, il m'énervait un peu. Et puis, la tendance s'est vite inversée quand j'ai vu quel père Harry était avec lui. Harry que je trouvait déjà de plus en plus agaçant dans les Tomes précédents est carrément devenu exécrable ! Quand on lit certaines phrases qu'il sort à son fils... J'ai souvent eu envie de le tarter, sérieux ! Et je dois dire que si j'ai fini par m'attacher à Albus, j'ai continuer à detester Harry jusqu'à la fin. Quel con ! Ok, il n'a pas eu une vie facile mais c'est pas une raison pour se comporter comme ça, qu'est-ce qu'il peut être égocentrique ce gars !

Enfin bref ! Au niveau de l'action, j'ai trouvé que c'était parfois un peu tiré par les cheveux. Je ne dirais rien pour ne pas vous spoiler, mais... oui, c'est tiré par les cheveux !

Si non, c'est un plaisir de se replonger dans cet univers et de retrouver tous les personnages que l'on connaît depuis si longtemps. Ron ne change pas, même en anglais, et c'est génial d'avoir un personnage aussi constant ! Hermione est toujours aussi intelligente et c'est assez marrant de les voir parents. J'ai moins apprécié Ginny par contre. Je l'ai trouvée différente en maman... je la préférais ado, je ne me l'explique pas.

J'ai beaucoup aimé le lire en anglais ! Personnellement, je me débrouille mais je n'ai pas un très bon niveau. Et franchement, si vous hésitez, lancez-vous, cette pièce est tout à fait abordable ! Bien sûr, il y a le vocabulaire spécifique, mais c'est gérable ! Maintenant, je sais déjà que je le relirai en français plus tard, mais je suis ravie d'avoir pu le lire aussi vite !

Bref, j'ai passé un très agréable moment en compagnie d'Albus et Scorpius (un personnage très attachant lui aussi) et je ne peux que vous recommander cette petite aventure !

Ma note : 4/5 (Très bien)

mardi 23 août 2016

Mes challenges perso

Étant donné que je suis incapable de m'appliquer à terminer un challenge Livraddict, j'ai décidé de me créer des challenges personnels... En espérant pouvoir m'y tenir plus facilement.

Depuis le 1er janvier 2016, j'ai décidé de faire mon possible afin de terminer le plus de sagas possibles. A la base, j'ai toujours essayé de lire des one-shot, mais les séries étant de plus en plus nombreuses (et passionnantes), il m'est impossible de passer à côté. Mais c'est dingue, j'ai l'impression d'en commencer plus que je n'en fini...

Je vais donc regrouper dans cet article toutes les sagas clôturées depuis le  01/01/2016, en espérant que ça m'encourage à continuer comme ça !

2016
- Animae de Roxane Dambre
- Ashrel de Valp
- La sélection de Kiera Cass
- Le dernier jardin de Lauren DeStefano
- Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

Le dernier jardin Tome 3 - Rupture de Lauren DeStefano

Un 3ème et dernier Tome qui clôture à merveille cette saga. J'ai adoré retrouver Rhine dans ses aventures et découvrir enfin Rowan un peu plus en détail fût un pure plaisir. Le suspense est bien présent, les révélations sont passionnantes. Et cette fin pleine de poésie est juste sublime ! Bref, je recommande cette trilogie !
Le vingtième anniversaire de Rhine approche... l'âge de sa mort annoncée. Après avoir enduré les pires tortures de la part de Vaughn, son geôlier, la jeune fille trouve un allié inattendu en la personne de son oncle par alliance. Elle se réfugie chez lui, avec la complicité de Cecily, sa soeur-épouse, et de Linden, son mari. Mais, alors que Rhine n'aspire qu'à trouver la paix, un secret de famille que ses parents n'ont jamais eu l'occasion de lui révéler explose, bousculant le peu de certitudes qui lui restait.
Les implications de cette découverte remettent en cause l'avenir même de l'humanité...
Étrangement, je voulais vraiment ce dernier Tome (il faut dire que j'ai adoré les deux précédents), mais j'ai mis du temps à me le procurer. C'est étrange comme il pouvait me sortir de la tête lors de mes achats bouquins ! Et puis, début du mois, lorsque mes parents m'ont offert de l''argent pour mon anniversaire, je n'ai pas hésité une seule seconde et je me suis empressée de l'acheter. Je peux vous dire que s'il est resté longtemps dans ma WishList, il n'a pas eu le temps de s'ennuyer dans ma PAL !

Je ne vais pas mentir, mes début avec ce 3ème Tome n'ont pas été ceux auxquels je m'attendais. J'étais très impatiente de le lire, mais ça fait quand-même presque un an que j'ai terminé le 2ème Tome. Et bien que la fin de celui-ci aie été insoutenable de suspense, j'ai mis du temps à me souvenir ce qui s'y était passé... Du coup, je tournait les pages en me demandant pourquoi Rhine était là où elle était et je me demande encore pourquoi je n'ai pas été feuilleter le Tome précédent. Et oui, ces interrogations dues à l'oubli ont duré assez longtemps et ça m'a un peu dérangée.

Heureusement, j'ai fini par me replonger dans l'histoire et par pouvoir profiter pleinement de la présence de Rhine. J'aime toujours autant ce personnage, elle ne change pas, elle reste constante, elle continue à détester son beau-père et à vouloir retrouver son frère. J'aime ça chez elle, elle ne perd pas de vue ce qui a de l'importance pour elle. Peut importe ce qu'on peut lui dire, rien ne la fera changer d'avis. 

Dans ce dernier Tome, elle est hébergée quelques temps chez Reed, l'oncle de Linden. Au départ, ce personnage semble bourru et froid mais en grattant un peu, on découvre vite un homme attachant, qui a des valeurs et qui est prêt à tout pour aider ceux en qui il croit. Aussi devient-il un allié de choix pour Rhine. Linden continue à faire confiance à son père malgré tout ce que Rhine et Cécily (qui a enfin ouvert les yeux) lui disent à son sujet. C'est un homme loyal. Il fini par douter, bien sûr, c'est normal, mais on sent qu'il a des difficultés à croire que son père ne soit pas un homme bon. Cecily continue à être parfois agaçante, mais au final, elle est tout de même très attachante et j'ai été ravie de la retrouver. J'ai également été contente de revoir Madame, bien qu'elle ne m'avait pas laissé un si bon souvenir. Les révélations de ce 3ème Tome me l'ont rendue plus humaine.

J'ai par contre été très déçue de ne pas avoir pu passer plus de temps avec Gabriel. Il était fort présent lors des deux Tomes précédents et ici, il passe un peu aux oubliettes. Dommage car c'était mon personnage masculin préféré. Il m'a manqué ! Heureusement, on rencontre enfin Rowan et je peux dire qu'il ne ma pas laissée indifférente. Il m'a fait pensé à quelqu'un que je connais et j'ai beaucoup apprécié sa force de caractère, son côté battant... bien qu'il reste tout de même assez naïf.

En ce qui concerne l'histoire, j'ai adoré toutes ces révélations ! J'ai appris des tas de choses passionnantes sur le comment du pourquoi et je trouve que cette saga est merveilleusement bien clôturée. L'auteure nous gâte niveau réponses aux questions qu'on pourrait se poser et j'ai trouvé ça génial ! Je ne me suis pas ennuyée une seconde et je crois pouvoir dire sans hésitation que j'ai adoré cette trilogie.

Je ne peux que la recommander !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

vendredi 19 août 2016

Tout sauf le grand amour de Kristan Higgins

Une chouette petite romance que j'ai trouvée très divertissante même si j'ai souvent eu envie de mettre des claques à Lucy à cause de son manque de réaction. Elle m'a donné l'impression de se laisser porter par la vie, sans rien faire pour changer ce qui pourrait l'être. A part ça, l'histoire d'amour, bien que souvent frustrante reste assez mignone et plutôt divertissante.
Ce que cherche Lucy Lang à l’aube de ses trente ans ? Un homme sympa et honnête. Un homme qui s’occuperait du jardin, des barbecues, et qui jouerait au foot avec les enfants. Et surtout, surtout, un homme qui ne déclencherait en elle aucun émoi amoureux, aucune grande passion. Car Lucy refuse l’idée de souffrir de nouveau, comme elle a souffert cinq ans plus tôt en perdant son mari. Alors, même si le passé se rappelle encore à elle, aujourd’hui, elle le sent : elle a atteint les limites d’une vie exclusivement consacrée à son chat, Fat Mikey, le plus intelligent et le plus capricieux des félins, et à son travail qu’elle adore, dans la petite pâtisserie familiale de Rhode Island. Oui, il est temps, après cinq ans, de tourner la page, et de se lancer dans une nouvelle vie. Première étape : prévenir Ethan Mirabelli, son amant sexy mais inépousable, qu’il est temps de revenir à une relation strictement amicale. Deuxième étape : se lancer dans la quête de son futur mari, celui qui sera tout pour elle. Tout, sauf le grand amour.
Comme toujours, lorsque je sors un Kristan Higgins de ma PAL, j'ai passé un très agréable moment de lecture. Le résumé ne me parlait pas plus que ça, mais j'ai confiance en l'auteur pour m'offrir de chouettes romances et je me doutais que celle-ci ne ferait pas exception. Si j'ai décidé de lire "Tout sauf le grand amour" plutôt qu'un autre, c'est parce que c'est le suivant dans la saga "Gideon's cove". Mon côté "Grande maniaque" m'oblige à lire les Tomes dans l'ordre, même si je sais qu'ils n'ont rien à voir les uns avec les autres... Et oui, et j'assume, lol !

Lucy est un personnage assez attachants, mais elle m'a souvent agacée de par son manque de réaction concernant différentes choses : Premièrement, c'est gros comme une maison qu'elle est amoureuse, mais on dirait bien qu'elle est incapable de s'en render compte.... c'est frustrant ! Deuxièmement, elle a un rêve tout à fait réalisable mais, pour ne pas laisser ses tantes assumer la patisseries sans elle, elle ne bouge pas et elle continue à faire un boulot qui ne lui plait pas. Tout ça, c'est bon pour la vraie vie, personnellement, j'attends des personnages de romans qu'ils osent faire ce que moi je ne ferais pas. Alors j'ai tourné et tourné les pages en espérant qu'elle se jette enfin à l'eau, sans savoir si elle allait le faire ou non.

Au niveau des personnages, je n'ai réellement accroché avec aucun... sauf Ethan. Le mec idéal, rien à dire ! La soeur de Lucy est juste insupportable dans le genre "empêcheuse de tourner en rond" et les tantes sont exaspérantes. En fait, il n'y avait que Parker et Nikki qui me donnaient le sourire. Parker est super en tant qu'amie et alors le petit Nikki est tellement mignon qu'on ne peut qu'être attendrie.

En bref, une petite romance très sympathique et très divertissante qui m'a fait passer un agréable moment ! Je n'en n'attendais pas plus et j'ai donc été ravie de ma lecture !

Ma note : 3,5/5 (Bien)